Charte et Règle

 

Règle unique
du
Grand Orient Traditionnel de Méditerranée

Puissance Symbolique Souveraine
« Les francs-maçons doivent agiter les esprits qu’on ne peut satisfaire » (Goethe)
L’Ordre maçonnique est le fruit d’une histoire longue et mouvementée. Les Maçons
ont pensé que leur union était nécessaire afin de mieux promouvoir, à travers la
planète, les idéaux qui étaient les leurs. L’initiation, cette alchimie s’adressant à
l’homme dans son intimité, n’est pas le but d’une Obédience. L’initiation maçonnique
cherche la libération de l’Homme tout en lui permettant de s’ordonner.
En ce sens, cette liberté ne peut être obtenue qu’en Loge.

C’est la Loge qui initie

Toute communauté initiatique se discerne et se retrouve dans le respect et la pratique d’une Règle qui en est le ciment. Chaque
Loge du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée se situe dans la lignée directe des plus anciennes traditions initiatiques.
Chaque Loge est fondée sur le désir de la connaissance de soi, des autres et des mystères de cet univers. Nous sommes unis
pour découvrir ensemble le plaisir de la recherche, le bonheur par la rencontre de l’autre et la joie apportée par la vie dans une
réelle Communauté Initiatique. Tout franc-maçon, tout profane désirant s’associer à cette démarche devra accepter l’ensemble des termes de cette Charte.

Ce texte doit être connu de tout profane qui frappe à la porte de notre Temple afin qu’il perçoive la vraie nature et l’étendue du travail maçonnique que nous avons mis en chantier et la manière dont fonctionne chaque Loge du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée, Libre et Souveraine en véritable Communauté Initiatique.

Charte Constitutive

 

Une Règle unique : « Maçons Libres, nous choisissons de le rester, et de vivre et de travailler dans une Respectable Loge Libre et Souveraine ».

Les principes de vie en commun des Sœurs et des Frères dans les Loges et des Loges au sein du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée procèdent de cette Règle unique.

Principe 1
Le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée a pour finalité de créer les conditions réelles à la souveraineté des Loges d’où tout émane et où tout revient.

Principe 2
Le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée se définit comme une Fédération de Rites dont le but est de construire une maçonnerie basée sur la seule hiérarchie dans les Rites et non sur
une quelconque hiérarchie administrative. La hiérarchie Initiatique est une hiérarchie de devoirs, non de pouvoirs. Dès lors, en Loge, aucune autorité administrative représentant le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée ne saurait être considérée comme un dignitaire dépositaire de prérogatives particulières.Aucun Rite ne saurait être prépondérant, prioritaire ou hégémonique. Chaque Rite participera à la gestion du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée sur le plan de la plus parfaite égalité et sera représenté par deux membres possédant le degré initiatique ultime du Rite.

Principe 3
Les Loges composant le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée sont des Loges de Transmission travaillant soit aux « grades bleus » soit aux « hauts grades ». Elles partagent les principes de la constitution du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée et, au moment de leur demande d’intégration dans la fédération, elles transmettront leur propre Règle.
Si une difficulté quelconque apparaît, après discussion voire négociation fraternelle avec la Loge, le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée sera à même d’accepter ou non leur intégration et, à tout moment, de juger si oui ou non la loge continue de respecter l’éthique maçonnique à laquelle elle s’est engagée. Dans le cas contraire, il suffira d’ouvrir les débats avec cette Loge puis éventuellement de prononcer sa radiation de la fédération.Indépendamment de ces entités, des Triangles et des Centres d’études et recherches maçonniques pourront exister.

Principe 4
Pour toute question concernant son existence, la Loge est souveraine dans le respect du Rite qu’elle a choisi, et ne reconnaît d’autre autorité qu’elle-même. Toute décision est prise par les Maîtres de la Loge. Chaque Maître doit exprimer, devant ses Sœurs et Frères, les motivations de sa décision. De fait, il n’existe pas de vote secret. Toute décision implique que soit donnée une explication aux Sœurs et Frères Apprentis et Compagnons. La Chambre du Milieu d’une Loge souveraine a, seule, le pouvoir d’adopter, de formuler ses propres Prolégomènes, ceux qu’elle estime être en capacité de vivre. La Chambre du Milieu, composée des Maîtres, est gardienne de la souveraineté de la Loge.

Principe 5
Le rôle que s’impose une communauté Initiatique est de permettre l’initiation des Sœurs et des Frères et de les accompagner sur le chemin de la Connaissance grâce à la Tradition, au moyen des Rituels et du travail symbolique partagé.

Principe 6
D’obligation, la Loge bleue travaillera aux trois degrés symboliques au cours de l’année à des fins d’instruction et de recherches. Les Apprentis et les Compagnons sont présents à chacune des Tenues Régulières.

Principe 7
Le Vénérable Maître est proposé à la Chambre du Milieu par la Chambre des Passés Maîtres ou, en l’absence de Passés Maîtres, par l’autorité compétente du Rite pratiqué. Aucun candidat ne peut se déclarer de lui-même. La Chambre du Milieu désigne son Vénérable à l’unanimité des présents. Un nouveau Vénérable est créé par un rituel ésotérique avant son installation.

Principe 8
Toute Tenue Régulière est précédée d’une invocation à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers qui est le lien entre tous car il est le garant d’une humanité commune. Les Tenues s’accomplissent en présence des Trois Grandes Lumières. Toute Tenue est dirigée et éclairée par le Vénérable Maître ou, en cas d’impossibilité, par un Passé Maître de la Loge.

Principe 9
Symboliquement, dans la Loge sont dressés trois grands piliers. Leur disposition donne la clé géométrique de la Création.

Principe 10
Chaque Sœur, chaque Frère, est responsable de l’héritage Initiatique, il doit le faire fructifier et le transmettre. C’est le Trésor Initiatique de la Loge, constitué et constamment enrichi des morceaux d’architectures, des recherches, des réflexions et des travaux de chacun.

Principe 11
Le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée travaille à faire respecter l’idée de Fédération de Loges et de Rites et a, en permanence, à l’esprit que le but est de rassembler et d’assurer la liberté du travail des Loges. Le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée, en cas de difficultés nées dans les Loges, les aidera à retrouver le chemin de la sérénité et du travail de recherche, si nécessaire et si – et seulement si – la Loge le demande, par l’appui fraternel d’un Conseil des Sages constitué des Vénérables Maîtres des Loges les plus proches.

Principe 12
La Franc-Maçonnerie est la communauté d’esprits contradictoires dès lors qu’il y règne la sincérité et la fraternité entre ses adeptes. Le Pacte maçonnique est la participation en toutes circonstances, même si cela est difficile, au Centre de l’Union des esprits nécessairement contradictoires parce que nous ne pouvons pas construire le Temple qu’il soit intérieur ou extérieur sur le mensonge, la trahison, le non-respect de nos engagements, de nos règles de vie en commun, de la Règle maçonnique, de notre éthique.

Principe 13
La démarche du Franc-Maçon est initiatique, ésotérique, la méthode est la Symbolique parce que la Symbolique est la recherche constante du sens.

Principe 14
Le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée considère que l’homme qui a trouvé, qui a exploré un domaine particulier, qui exerce un magistère singulier, est toujours suspect à la foule, toujours redouté par les autorités politiques ou religieuses. Cet homme audacieux mais vulnérable a besoin du Secret pour se découvrir, se construire et se développer. Le Secret des travaux est l’un des piliers de la construction de la Maçonnerie.

Principe 15
Sur le plan administratif, les associations membres de la Fédération s’engagent à transmettre au Secrétariat :

  • les statuts de leur association ainsi que la Charte (ou règlement intérieur) de chaque Atelier qui doit faire référence à la Charte du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée,
  • toutes modifications de leurs statuts et/ou de leur Charte (ou règlement intérieur),
  • les coordonnées des candidats refusés pour les diffuser à toutes les Loges du Grand Orient Traditionnel de Méditerranée,
  • l’état civil et maçonnique de chacun de leurs membres,
  • les programmes de leurs Travaux.

Principe 16
Considérant la primauté et la supériorité de l’initié “adepte” sur l’adhérent, des Francs-Maçons sur leurs organisations, du Rite sur l’administratif et de la Règle sur toute forme de Règlement,
le Grand Orient Traditionnel de Méditerranée travaille à la réunion des initiés, qu’elles que soient les organisations maçonniques dont ils sont issus, et propose de se retrouver mutuellement dès lors que la tradition maçonnique est partagée.