Corde, Lacs, Houppe, …

V.M.

Mes Sœurs, mes Frères, pour continuer notre recherche sur le Tableau de loge, nous allons ce soir évoquer un des symboles les plus équivoques, peut être le moins compris, certainement le plus polymorphe, à tous les coups le plus saboté !

Je veux parler de la « corde à nœuds » …

1er S.

Vénérable Maître, je pense que vous voulez plutôt parler des Lacs d’amour !

Car ces nœuds appelés dans la marine « nœuds en huit » sont précisément des Lacs (il faut écrire LAC mais prononcer LA, au risque de se noyer !), du latin Laqueus qui signifie Lacet, noeud coulant (pour se noyer définitivement !).

2e S.

Vénérable Maître, Frère 1er Surveillant, en réalité, ce que vous nommez respectivement « corde à nœuds » ou « Lacs d’amour » n’est rien d’autre qu’une « Houppe dentelée », ces liens tressés qui représentent les Sœurs et les Frères de cette respectable loge, unis à jamais dans la recherche de la Vérité…

V.M.

Ma Sœur, mon Frère, je vous entends.

Pour autant, regardez notre représentation : il s’agit bien d’une corde qui entoure et protège notre Temple, et il s’agit bien de nœuds, dont le nombre varie selon les tableaux, mais régulièrement au nombre de 3, le 3 de la transmission, ou plus souvent au nombre de 12, conformément à la corde des bâtisseurs permettant le tracé de l’angle droit, nous rappelant les mystères pythagoriciens…

1er S.

Certes, Vénérable Maître, mais pour quelle raison un outil opératif cerclerait le Tableau ? De quoi une corde à nœuds, servant aux architectes et aux topographes, nous protégerait-elle ?

Aujourd’hui, tout le monde doit savoir qu’il y a eu confusion !

Tout le monde doit savoir, qu’avant la fin du XIXº siècle, ce n’était pas une « corde à nœuds » qui était dessinée sur le Tableau de loge : cette appellation de « corde à nœuds » est à bannir définitivement !

Ce qui était dessiné, et uniquement dans la partie orientale du Tableau au-dessus du Soleil et de la Lune, c’était un simple cordon avec deux Lacs d’amour nous rappelant sans doute l’union historique des deux Lois, l’Ancienne Loi de Salomon et la Nouvelle Loi de la chrétienté, mais dont le véritable sens ésotérique nous renvoie à l’union des contraires, à l’union et l’harmonie des opposés complémentaires annoncée sur notre fronton : Yod-Hé-Waw-Hé …

2e S.

Vénérable Maître, me voilà rassurée, car je vois la Houppe dentelée semblable à un faisceau où les âmes profanes s’unissent, s’ordonnent, se nouent à ses semblables initiées qui forment cette chaîne que vous réclamerez, Vénérable Maître, encore et encore, pour un devenir incertain en cette communion par les mains (Al Kabbalah), acte de transmission en ce partage, le plus intime, pour ne former plus qu’Un. Et telle une hélice à 3 brins d’énergie, perpétuellement poussée par sa propre force volitive aux « 4 coins » de notre Temple, courant de la tête de colonne jusqu’à Vous, le Maître de la loge, s’élevant hors de notre plan, dans cette voûte étoilée jusqu’aux astres qui Vous couronnent. Puis, enrichis d’une infime perception du Cosmos, revenir jusqu’à l’autre colonne jusqu’à son pied plongeant dans le plan, celui du pavé mosaïque de Notre miroir, au plus profond, notre souche, tant distancée jusqu’alors et toujours, mais nécessaire à notre propre complétude.

Et perpétuellement… telle une source résurgente plus puissante de la découverte de soi jaillit au jour, le sien,

V.M.

Alors, Frère 1er Surveillant, ce cordon n’est point un outil…

1er S.

La répétition du Lac, dont beaucoup y voient le signe de la continuité et de l’infini, est comme notre champ de travail, notre sphère énergétique où nos pensées infinies s’agitent sans aucune limite tant qu’il y règne égalité et équilibre…

V.M.

Alors, Sœur Second Surveillant, ce cordon n’est point un enclos…

2e S.

La Houppe est une voûte intérieure et intime qu’il nous faut renverser, telle une puissante source résurgente qui jaillirait au jour, le sien…

V.M.

Mes Sœurs et mes Frères, voyez comment nos symboles les plus précieux peuvent s’évanouir derrière des images futiles, mais si rassurantes, lorsque le discernement vient à manquer à l’homme qui a perdu le goût pour la recherche et le sens de sa démarche. Je compte sur votre bonne volonté et votre intelligence pour continuer la réflexion afin que nous puissions encore perfectionner ce Tableau et tracer véritablement notre propre plan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire